Dans la famille “les pires clichés sur les freelances”, il faut avouer que nos préférés sont : “tu es en vacances toute l’année”, “tu dois te sentir bien seul·e derrière ton ordinateur” ou encore “mais en fait tu ne vois jamais personne” (le “pas besoin de t’habiller, tu peux rester en pyjama” revient aussi avec récurrence, mais ça, c’est un débat pour un autre jour). Beaucoup se reconnaîtront dans ces remarques si gentiment dispensées, mais finalement qu’en est-il réellement ? 

Le saviez-vous ? Contre toute attente, 77% des freelances sur Malt proposent de travailler chez leurs clients partiellement ou pour toute la durée de leur mission. Au cœur du sujet ? Le fameux “mode de travail hybride”, qui implique de savoir se rendre disponible en présentiel, autant que de pouvoir manier avec brio le travail à distance – selon les besoins et enjeux de chaque mission. 

Cela peut concerner aussi bien une phase d’onboarding dans les locaux des clients à Nantes alors que vous habitez à Lille que des voyages réguliers entre Paris et Bordeaux pour du travail en présentiel 3 jours par semaine. La collaboration Malt x SNCF nous semblait ainsi être une évidence pour accompagner nos freelances avec toujours plus de flexibilité !

Au programme : des conseils, des offres et des idées qui promettent de vous changer la vie et de faciliter vos missions et les déplacements professionnels qui leur sont associés. Alors prenez garde à la fermeture des portes, prochain arrêt : la station Freelance-Hybride.

Au sommaire :

  • L’équilibre entre présentiel et à distance
  • Comment apprendre à gérer le mode de travail hybride
  • Les avantages de voyager en train
  • Les offres calibrées de la SNCF pour vous accompagner
femme attendant le train

#1 : Du distanciel au présentiel : une question d’équilibre

  • Autonomie, indépendance, flexibilité : les atouts du freelancing en ligne de mire

Autonomie, liberté de choix, flexibilité… Les raisons qui poussent les freelances à faire ce choix de vie sont (très) claires. La quête d’indépendance était ainsi le premier motif invoqué  (à 95%) par les travailleurs indépendants français que nous avons interrogés dans le cadre de notre grande étude Freelancing in Europe. 

Mais si la possibilité de travailler à distance reste un argument de choix pour ces pionniers de la révolution du monde du travail par le numérique, les indépendants savent aussi s’adapter aux enjeux et besoins de chaque mission. Adaptables et réalistes, ils nous signalaient ainsi que s’ils prévoyaient de continuer à travailler majoritairement en home-office en 2022, ils passeraient aussi plus de temps chez leurs clients – entrant ainsi de plain-pied dans le monde du travail hybride

Autant de bonnes raisons, si vous êtes freelance, de questionner votre rapport à la mobilité et au transport dans le cadre de vos voyages d’affaires.

  • Comment bien gérer le mode de “travail hybride” ? 

Travailler à distance ou en présentiel ? L’enjeu, n’est donc sans doute pas tant de choisir, que de savoir manier efficacement les deux. Alors comment s’y prendre ? Pour bien vous renseigner, nous avons rencontré François Prévost, consultant marketing, innovation & business coach, qui nous a délivré quelques précieux conseils. Les voici : 

  • Conseil numéro 1 : “Créer du lien pour bien gérer la relation client dans le cadre du travail à distance”

“Si votre mission ne nécessite pas de vous déplacer en présentiel et que vous avez choisi, en accord avec votre client, de produire votre travail exclusivement à distance, l’important est de prendre le temps de créer du lien […] de quoi vous donner l’opportunité de faire connaissance, de tisser une relation de confiance, de mieux comprendre les enjeux et les besoins, le fonctionnement interne et les équipes… Bref : le seul échange de messages sur Malt pour définir les modalités de la mission ne suffit pas : il faut donc passer au téléphone et à Zoom après la contractualisation !”

  • Conseil numéro 2 : “Bien gérer ses déplacements sur du travail en présentiel ou en hybride” 

“Si votre mission requiert un temps de travail en présentiel, l’enjeu consiste donc à choisir les moments du projet où cela est nécessaire […] et vous permet de faire aboutir votre travail en cohérence avec la demande client. Ce peut-être par exemple pour des entretiens d’enquête, pour du travail de co-développement, pour un brainstorming, ou pour le rendu final.” De quoi en profiter également pour fluidifier la communication et faire avancer le projet sur les enjeux et questions qui ne peuvent se gérer qu’en direct.” 

En bref : tout est dans la COMMUNICATION, qu’elle soit en présentiel ou non, car le travail en freelance requiert de grandes capacités de flexibilité et d’adaptation – selon la mission, le projet et les demandes du client… Il faut donc avant tout savoir trouver son équilibre et son rythme ! 

  • Un vent de mobilité souffle sur le freelancing 

Nous l’avons vu : la question de la mobilité est un véritable enjeu pour les freelances qui souhaitent aujourd’hui répondre aux besoins de leurs clients avec créativité et pragmatisme. 

C’est d’ailleurs précisément ce que nous a expliqué Ali Cyril Ankouni, qui, dans le cadre de sa mission au sein du CEO office de la CMA-CGM, se rendait à Marseille deux fois par semaine depuis Paris : “La tendance au travail hybride permet une efficacité accrue grâce aux gains de temps induit par les nouveaux moyens de communication (Teams, Slack…) tout en maintenant un lien social et humain par une présence physique au sein de l’entreprise.” 

Notons à ce sujet que cet enjeu devrait d’ailleurs aller croissant, dans un monde post-COVID où les freelances semblent s’éloigner de la capitale et des grands centres urbains, où sont toujours localisées la plupart des entreprises : en 2021, Paris comptait ainsi moins d’indépendants (47%) qu’en 2020 (55%). Raison de plus pour voyager vite ET bien !

#2 : Les avantages en tant que freelance : pourquoi (ne pas) voyager en train ? 

Posons le décor : si le train a des atouts à revendre, on ne peut pas dire pour autant qu’il représente aujourd’hui le moyen de transport privilégié par les français – que ce soit dans le cadre de leurs déplacements professionnels ou privés, d’ailleurs. 

Les données réunies par l’association The Shift Project (un think-tank français qui oeuvre à proposer des solutions concrètes pour la transition énergétique et écologique) dans leur rapport annuel, montrent ainsi que les Français privilégient de loin la voiture comme moyen de transport (à 72%)… Tandis que le train, l’avion et le bus ne représentent respectivement que 14, 9 et 3% de ces déplacements (sur de longues distances). Pourtant, et toujours selon cette étude, 86% de ces voyages ont pour destination la France métropolitaine. Alors pourquoi ne pas faire autrement ? Discutons-en. 

  • Voyager ET travailler : le train a des atouts à revendre

Si la vie de freelance est un long fleuve tranquille ? Pas vraiment ! En effet, exercer son activité en tant qu’indépendant requiert de savoir (bien) s’organiser pour (bien) gérer son temps et les différentes responsabilités et activités qu’implique ce statut très particulier. Mener de front plusieurs projets en même temps, se rendre disponible pour des (futurs) clients, gérer l’administratif… Autant de raisons qui font que le temps est une denrée précieuse dans le freelancing ! 

Dans ce contexte, le voyage en train pourrait constituer un temps de travail (ou de repos) à investir en amont de votre arrivée sur le terrain. 

C’est d’ailleurs tout l’objet de l’offre proposée par la SNCF pour répondre aux besoins et enjeux des pro et des indépendants : vous offrir une expérience de voyage idéale, dans des espaces pensés comme de véritables “bureaux mobiles”. Connexion WIFI à bord, accès express à l’embarquement, files dédiées en espaces de vente, boisson de bienvenue à quai, espaces dédiés dans les gares et les trains pour travailler dans le calme… Une expérience voyageur calibrée pour respecter votre temps (qui est précieux) et vous offrir des moments calmes et propices au repos ou au travail ! 

Choisir le train, c’est aussi potentiellement rencontrer de nouveaux freelances qui sont dans la même démarche. En effet, à l’image des salariés prenant le bus ou le métro, les freelances dans le train peuvent également se créer une routine et ainsi faire des rencontres leur permettant d’élargir leur réseau grâce à la création de communautés en ligne sur ce sujet.

  • Une empreinte carbone faible : des voyages conscients en train

C’est un fait : parmi tous les modes de transport qui existent, le train est de loin le plus respectueux de l’environnement.

Quelques chiffres pour bien comprendre les enjeux ? Le train ne pèse que 0,6% des émissions du secteur du transport, et représente 10% de l’ensemble des voyageurs – tout modes de déplacements confondus. 

Notez, à titre de comparaison, qu’un voyage en train émet 10 à 25 fois moins de CO2 que la voiture (même électrique) et 65 fois moins que l’avion. De quoi changer la donne à un moment crucial de l’histoire où le réchauffement climatique est plus que jamais au cœur du sujet. Vous l’aurez compris : choisir le train pour ses déplacements professionnels, c’est aussi faire le choix d’un monde en meilleure santé ! 

#3 : Des offres calibrées pour vous accompagner dans votre mobilité 

Si vous êtes souvent (ou ponctuellement) amené à vous déplacer dans le cadre de vos missions, vous avez sans doute déjà eu l’opportunité de vous en rendre compte : la quête ultime pour un freelance consiste à pouvoir voyager dans des conditions qui soient optimales ; mais également qui puissent tenir compte du budget que vous souhaitez allouer à ces déplacements professionnels. 

Nous avons donc sélectionné 2 offres qui nous semblent adaptées à cette nouvelle façon de travailler : le Contrat Pro & la Carte Liberté. On vous explique tout ça ci-dessous ! 👇

  • Le Contrat Pro : des bénéfices et des bonnes idées pour voyager et travailler en toute sérénité 

  • Des avantages économiques. Parlons du nerf de la guerre : le budget consacré à vos voyages et déplacements professionnels. Avec le Contrat Pro SNCF, vous bénéficiez de réductions et offres exclusives : tarifs fixes (parfaits pour bien budgétiser vos dépenses), échange et remboursement sans frais et sans surcoût de vos billets en cas d’imprévu (idéal pour plus de flexibilité) … Et bien plus encore ! Mais le vrai plus dans tout ça : ce contrat est gratuit et sans engagement. Équipé de votre numéro de SIRET, vous pouvez y souscrire à tout moment en ligne. Deux clics et vous y êtes ! 
  • Des services rien que pour les pros. C’est tout le concept (bien rodé et bien pratique) des avantages du Contrat Pro : accès express aux trains grâce aux files prioritaires pour gagner du temps (précieux), accès aux salons Grand Voyageur TGV Inoui (pour bosser au calme dans la gare)… En clair : vous êtes entre de bonnes mains ! 

Envie de vous lancer ?

Souscrire (gratuitement) au Contrat Pro
  • La Carte Liberté : une carte adaptée à vos besoins et activités. 

Pensée pour les voyageurs indépendants qui prévoient de faire plus de quatre allers-retours par an sur les lignes TGV Inoui et Intercités, la carte Liberté est un bon compromis pour les freelances en quête de mobilité et d’avantages exclusifs. 

Au programme ? Un abonnement à 379 € (soit amorti en quatre allers-retours), qui vous permet d’accéder à des prix fixes et réduits selon la destination (soit -60% en 2de classe et -45% en 1ère classe). Elle vous offre avant tout une flexibilité géographique (France, Suisse, Allemagne, Luxembourg, Italie) mais surtout économique puisque vous pouvez demander l’échange ou le remboursement de vos billets jusqu’à trente minutes après le départ de votre train ! 

Un dernier conseil pour la route ? C’est un de nos Supermalters, Ali Cyril Ankouni, qui nous a donné un conseil d’optimisation en or de son équilibre vie pro / vie perso. Selon lui, “la difficulté à travailler dans une ville différente réside dans la complexité à appréhender la culture de l’entreprise, qui dans une certaine mesure, est liée à la culture de la ville. Il est donc nécessaire de s’immerger un temps pour découvrir la ville, sa culture et son écosystème.” Alors pourquoi pas s’y déplacer pour une mission… Et y rester pour le week-end ? 

Et nous avons une bonne nouvelle à ce sujet : depuis le 15 juin, les bénéfices de la carte Avantage sont ainsi intégrés dans la carte Liberté – vous permettant ainsi de conserver l’offre adaptée à vos voyages professionnels, tout en bénéficiant de 60% de réduction jusqu’à 3 enfants accompagnants.

Alors ? On y va ?

Je me renseigne
Offre SNCF 2022 (corrigée)

Vous l’aurez compris : tout est question de flexibilité ! Chez Malt, les freelances ont le choix, et comme l’a très bien exprimé Nada Maalmi (Consultante Salesforce Marketing Cloud et freelance sur Malt) : “J’ai décidé d’être freelance pour avoir plus de liberté. La liberté de choisir d’où je travaille et avec qui”. On ne peut pas demander mieux !

Si vous hésitez encore entre les deux, nous vous laissons un petit peu de lecture (peut-être dans le train qui sait ?) : la facturation en régie ou au forfait (souvent un casse-tête pour nos freelances, nous vous ajoutons plein d’astuces pour le présentiel) & les 10 podcasts à écouter pour vous donner un coup de boost.