Vous venez de vous inscrire sur Malt, votre choix de société est fait, et vous êtes maintenant déterminé à trouver vos premières missions ! Afin de retenir l’attention des clients, votre profil Malt est essentiel pour vous démarquer, rendre votre offre visible et ainsi recevoir des propositions de missions pertinentes. Dans cet article, nous vous partageons les 3 étapes essentielles pour bien compléter votre profil.

Première étape : cadrer votre offre

En tant que freelance, vous êtes expert et devez vous positionner, voire vous “vendre” comme tel. Faites appel à votre sens commercial pour bien déterminer vos services.

Cela peut paraître évident mais prendre le temps de délimiter les services que vous proposez vous permettra d’être sélectionné par les clients les plus pertinents et pour les projets les plus intéressants à vos yeux. 

Plus votre offre sera précise, plus vous pourrez vous démarquer des autres freelances : cela peut être par l’expertise de votre secteur, la technologie que vous utilisez, votre sous-spécialité ou encore le type de projet que vous menez. Avoir une offre précise ne vous fermera pas de portes mais vous permettra de convaincre le futur client, en un coup d’œil, que vous êtes l’expert dont il a besoin pour assurer la réussite de son projet.  

Une fois ces informations mises au clair, il sera plus aisé pour vous de définir vos mots-clés principaux, ceux qui seront le plus présents sur votre profil, qui correspondent au cœur de votre métier ou du service proposé. Pensez également aux mots clés plus secondaires, liés à des compétences moins centrales pour vous.

Deuxième étape : assurer un référencement pertinent

Une fois votre offre bien définie, il faut maintenant la faire apparaître sur votre profil. Endossez votre costume de communiquant et dressez la liste des mots clés qui vous permettront de mettre en avant vos compétences, votre offre, votre méthodologie de travail et vos envies. Une fois cette étape franchie, attaquez vous à la complétion de votre profil ! La logique à suivre est plutôt simple, vos mots-clés les plus importants doivent figurer dans tous les endroits stratégiques cités ci-dessous. 

  • Titre : explicitez votre métier et, le cas échéant, votre spécialité. Assurez-vous que vos mots clés principaux y figurent. C’est la première information que vos clients potentiels liront, il est donc important de sélectionner avec attention les éléments qui y figureront.
  • Compétences : listez toutes les compétences et services liés à votre cœur de métier, puis les mots-clés plus satellites comme des services secondaires, formats de livrables, outils, domaines de prédilection… Les profils les plus performants sur Malt ont en moyenne 20 compétences clés affichées.
  • Vous en quelques mots : dans cette partie, prenez le temps de développer les services que vous souhaitez proposer à vos futurs clients, en veillant à toujours utiliser les mots-clés utilisés dans le titre ou listés dans les compétences. Vous pouvez y préciser le type d’entreprise ou de mission que vous visez, si vous avez des préférences, mais surtout y développer vos qualités humaines ou toute information à votre sujet qui pourrait vous différencier de la concurrence. C’est aussi un bon endroit pour donner un résumé rapide de votre carrière, vos expériences passées et citer vos meilleures références clients.

N’hésitez pas à synthétiser et aérer votre présentation avec des bullets points pour simplifier la lecture.

  • Les expériences : en vous inscrivant sur Malt, vous avez la possibilité d’importer en une minute vos expériences directement depuis votre profil Linkedin : c’est idéal si ce dernier est à jour. En savoir plus.

Sinon, nous vous invitons à enseigner votre parcours, en indépendant ou en tant que salarié d’une entreprise. Si vos expériences sont trop nombreuses (dû à une multitude de petites missions par exemple), n’ajoutez que les principales ou regroupez-les. Veillez à donner un peu de contexte et à détailler votre rôle. Ajoutez un minimum de 3 expériences à son profil Malt double ses chances de recevoir des opportunités dans les mois qui suivent votre inscription.

Par ailleurs, si vous avez déjà travaillé avec une entreprise qui utilise Malt, votre profil sera davantage visible auprès de ce client. En effet, les clients disposent d’une vue sur l’ensemble du réseau d’anciens et actuels collaborateurs / freelances inscrits sur Malt.  

Vos expériences peuvent être illustrées (et tout particulièrement pour les profils créatifs) dans la partie Portfolio de votre profil.

  • Formations et certifications : compléter cette rubrique avec 3 éléments peut aussi augmenter vos chances de recevoir des propositions de mission dans les 6 mois qui suivent votre inscription. Dans le domaine Tech notamment, les clients recherchent activement des profils avec des certifications particulières, ne manquez pas cette occasion pour vous démarquer.
  • Catégories : assurez-vous de figurer dans la catégorie principale correspondant le plus à votre cœur de métier. 

Bien évidemment, nous vous conseillons d’ajouter une photo professionnelle à votre profil.

Une fois l’ensemble des ces critères complétés, assurez-vous de la cohérence de votre profil et passez à l’étape suivante : convaincre votre futur client que vous êtes LE/LA freelance qui lui faut pour réussir son projet.

Troisième étape : convaincre le client de travailler avec vous.

Votre profil est complet et visible, félicitations !
Toutefois, ce n’est pas tout : assurez-vous que votre profil devienne une vraie vitrine pour votre travail et vos futures collaborations.

  • Ne vous bradez pas. Renseignez-vous sur les tarifs en vigueur dans votre métier, selon votre expérience et votre localisation, et affichez le tarif qui vous semble juste. Pour cela n’hésitez pas à jeter un œil aux Malt Tech Trends (pour les profils tech bien sûr) et au baromètre. Les enchères à la baisse ne sont ni bénéfiques pour vos finances ni pour le marché du freelancing en général. Un bon client est un client qui réalise la valeur pécuniaire de votre travail et en cas de négociation, vous pourrez ajuster votre tarif si nécessaire. 

Par ailleurs, n’oubliez pas d’intégrer la commission Malt dans votre TJM afin d’assurer que ce vous percevez à la fin de la mission est bien ce que vous aviez envisagé. 

  • En attendant d’avoir vos premiers avis clients, demandez des recommandations à vos précédents clients, employeurs ou collègues. La reconnaissance des pairs est fondamentale et votre potentiel futur client sera rassuré de lire les retours liés aux projets que vous avez précédemment menés. 
sylvestre recs
  • Affichez vos récentes formations et projets personnels ! Valorisez le fait que vous vous formez en continu ou que vous développez de nouvelles compétences. La force des freelances réside justement dans cette constante évolution, d’une mission à l’autre. Les clients y seront sensibles.

Votre profil devrait maintenant être fin prêt pour attirer des prospects et les convaincre de vous contacter. Toutefois, une belle vitrine ne fait pas tout ! Une fois la conversation entamée, veillez à soigner chaque étape de votre collaboration pour vous assurer une mission qui se passe dans les meilleures conditions, et pourquoi pas, fidéliser votre client sur du long terme ?