Voyage en terre « Fintech »

Pour Claire Calmejane, Directrice de l’Innovation du Groupe Société Générale, l’opération Choiseul for Good a été “un vrai retour aux sources”. Passionnée d’innovation, avec un attrait tout particulier pour l’univers Fintech, Claire a naturellement choisi d’accompagner, le temps d’une journée, la startup Fridaa., une application pour faciliter l’emprunt d’acquéreurs de biens immobiliers. Une journée d’immersion totale à Bordeaux pendant laquelle elle a su délivrer des conseils concrets et activables rapidement, mais aussi une vision à plus long terme pour le développement de la startup au sein de son écosystème. Nous l’avons rencontrée, ainsi qu’Oriane Helbert, Chief Product Officer chez Fridaa. 

Pourquoi avoir choisi de participer à l’opération « Choiseul for Good » ? 

Claire Calmejane. D’abord, parce que je travaille aux côtés de professionnels qui ont été impactés directement par la crise Covid-19 et il était important pour moi de participer à cet effort de relance économique, d’aider à mon échelle. Ensuite parce qu’avec mon emploi du temps, je n’ai pas forcément le temps d’accompagner les startups pendant toute une journée, c’est pourtant quelque chose que j’aime faire et ça a d’ailleurs été mon métier pendant plus de 10 ans. Et enfin, le fait que Fridaa. soit un projet Fintech a été la cerise sur le gâteau, c’est un secteur que j’apprécie tout particulièrement !

Oriane Helbert. Avant de travailler chez Fridaa., j’ai été indépendante pendant un an et demi sur Malt. Je connaissais donc bien la plateforme et Manuel Letort, le fondateur et CEO de Fridaa a eu vent de l’opération Choiseul for Good. Et le profil de Claire correspondait parfaitement à ce que nous recherchions, autant pour son expertise en tant que Directrice de l’innovation que pour son influence dans l’écosystème startups et financier, cela n’a fait que confirmer notre envie d’y participer. 

Quel a été l’objet de la mission ? 

Oriane Helbert. Nous travaillons depuis la fin de l’été 2020 sur la conception du produit : une application pour les futurs acquéreurs de biens immobiliers. Nous nous étions fixés plusieurs objectifs pour cette mission avec Claire : 

1/ Faire rayonner Fridaa. au sein de l’écosystème Fintech 

2/ Mettre en place une stratégie de partenariats en lien avec le développement de l’entreprise

3/ Réfléchir à des modèles d’affaires

Comment s’est déroulée la mission ? 

Oriance Helbert. Nous avons eu de la chance, Claire s’est déplacée une journée jusque dans nos bureaux situés à Bordeaux. Mais pour bien fixer le cadre de cette journée, nous avions au préalable échangé par téléphone pour se mettre d’accord sur les sujets sur lesquels nous souhaitions travailler. Claire nous a conseillé de bien prioriser ces sujets, quitte à en traiter un peu moins, mais d’y passer plus de temps. 

Claire Calmejane. En effet, je voulais qu’à la fin de cette journée, l’équipe ait des éléments concrets à activer tout de suite. Ce qui était génial aussi dans le fait d’être sur place, c’est de découvrir la culture de l’entreprise et de rencontrer les équipes, les développeurs, les équipes marketing, etc. 

Oriane Helbert. La semaine suivant notre workshop avec Claire, nous avons en effet tout de suite mis en place des actions côté produit : on a, par exemple, construit des cartographies d’expériences pour relever les points bloquants dans notre parcours utilisateur. Nous avons aussi avancé sur la recherche de partenariats et retravaillé notre document de présentation d’entreprise. Ce workshop a vraiment motivé les équipes et ouvert notre champ de vision : nous candidatons par exemple à des appels à projets, chose que nous ne faisions pas jusqu’à présent. 

Qu’est-ce qu’un bon consultant selon vous ? 

Claire Calmejane. Pour moi, un consultant va apporter un travail différent selon son niveau de séniorité. Un junior va par exemple avoir un rôle de “facilitateur” : créer plus de valeur et apporter un éclairage pour aider la stratégie en place. Les plus seniors vont mettre leurs compétences à profit de la stratégie, à plus long terme, de l’entreprise. Dans le cas de Fridaa., nous avons réfléchi à long terme et évoqué par exemple les modèles d’affaires, les levées de fonds, etc. 

Que retenez-vous de l’opération « Choiseul for Good » ? 

Claire Calmejane. Cette opération est une super opportunité et reflète un engagement tant au niveau économique pour les entreprises participantes qu’au niveau social et humanitaire puisque in fine les fonds permettront à l’association Coup de pouce humanitaire de soutenir des actions de terrain de long terme en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud, dans les domaines de la santé, de l’éducation et du social. Cette association est également soutenue par la Fondation Société Générale à travers Coupe de Pouce en Afrique. 

Et d’un point de vue personnel, j’ai été très enthousiasmée. Les équipes Fridaa. sont jeunes, déterminées et ont tous les codes de l’agilité : c’est inspirant et motivant ! Ce sont aussi les histoires que j’ai découvert derrière la startup : celle de Manuel, le fondateur, pionnier sur la banque en ligne et sur le courtage à Bordeaux. Celles d’Oriane et Katleen, Directrice Artistique, qui ont rejoint Fridaa. d’abord en tant qu’indépendantes via Malt. Elles sont le parfait exemple de ce que sont les nouveaux codes du travail. Et puis celle de toute l’équipe qui a choisi de s’installer à Bordeaux. Avec la crise, on remarque qu’il y a des changements démographiques et un écosystème tech dynamique en régions, c’est le cas à Bordeaux mais aussi à Nantes par exemple. 

L’opération a été comme un retour aux sources. Quand on a un poste de direction dans un grand groupe, c’est une chance exceptionnelle d’avoir un impact à l’échelle et j’ai la chance de travailler avec des équipes formidables, mais on peut se faire happer par le quotidien. Je tiens chaleureusement à remercier Société Générale, l’Institut Choiseul et Malt qui m’ont donné l’opportunité de cette initiative : retourner sur le terrain régulièrement est essentiel. 

Pour rencontrer d’autres consultants “Choiseul for good”, rendez-vous sur le site : https://choiseulforgood.malt.fr/.

Redécouvrez le témoignage d’autres participants à l’opération « Choiseul for Good » ici.