A propos de ManoMano

ManoMano est la plateforme e-commerce leader en Europe dans les univers du bricolage, du jardin et de la maison en ligne.

La marketplace, fondée en 2013 par Philippe de Chanville et Christian Raisson, met en relation des marchands (près de 3000 marchands) disposant d’outils et de matériels avec des clients éprouvant un besoin de s’équiper pour améliorer leur habitat.

Startup française de dimension internationale, probablement l’une des prochaines licornes de l’hexagone, elle est présente dans six marchés européens (France, Belgique, Espagne, Italie, Royaume-Uni et Allemagne) et a levé 311 millions d’euros à ce jour.

A la faveur d’une situation d’hyper-croissance, la marketplace compte désormais près de 600 collaborateurs et a réalisé en 2019 un volume d’affaire de 620 millions d’euros.

Le freelancing pour soutenir le transfert de la marketplace vers un nouvel hébergeur web

Souhaitant développer un service client plus qualitatif, la marketplace a mis à disposition des professionnels le mandats de facturation. Ce service permet aux professionnels de générer automatiquement les factures pour des ventes unitaires dans le cadre des transactions effectués avec leurs clients BtoC et BtoB. 

Afin d’absorber cette forte augmentation de la demande et de permettre le traitement de gros volume de transactions, la plateforme a récemment décidé de changer d’hébergeur pour passer sur AWS (Amazon Web Service). 

Si cette introduction à une architecture serverless présente de nombreux avantages comme l’optimisation des coûts et la possibilité de ne payer que le temps de calcul consommé (scalabilité), elle n’est pas sans présenter certaines contraintes techniques (fonctionnement asynchrone et génération de pdf).  

De plus le changement d’hébergeur nécessite, non seulement, une mise à niveau technique du service mais aussi de continuer à se conformer aux règles juridiques de facturation inhérentes à l’activité de tout e-commerçant (numérotation suivie et chronologique, édition de factures pour professionnels et particuliers, contenu de la vente correctement exprimé avec sa TVA associée, vérification du paiement, date…) . 

Face à ce défi technique et fonctionnel, Sony Tricoire, Engineering manager, s’est mis en recherche de talents extérieurs susceptibles de collaborer avec son équipe de trente personnes dédiée au périmètre Buyers. Cette tribe chez ManoMano s’occupe des comptes clients sur le site web, du paiement, des options de livraison jusqu’à l’expédition du colis et enfin le domaine après vente. 

Un renfort rapide de compétences ciblées pour accélérer ou débloquer des projets en mode agile

D’après Sony Tricoire, le freelancing permet de trouver rapidement des profils techniques pour accélérer ou débloquer la réalisation de projets. 

De plus, cette externalisation des talents permet de monter des équipes venant prêter main forte le temps du projet à la solide équipe IT interne de ManoMano. Il en ressort une capacité d’innovation décuplée et un apport de savoirs tiers

ManoMano recrute des experts, principalement dans des univers techniques liés à la data et à la programmation.

Ce qui intéresse tout particulièrement la plateforme ce sont des profils maîtrisant les caractéristiques des technologies serverless d’AWS, à savoir AWS Lambda. Ce dernier permet d’implémenter des fonctionnalités dans divers langages de programmation, dont Python, qui a ici été retenu pour cette mission. 

En outre, afin de faciliter le travail du pôle data, l’entreprise est susceptible de rechercher l’ensemble des expertises liées à AWS (S3, DynamoDB ou RDS et SQS). 

Outre les hards skills programmatiques, ManoMano recherche des compétences fonctionnelles. Sont ainsi privilégiés des talents  capables de servir d’interface avec les différents métiers présents en interne. 

Parmi les missions pouvant être confiées figurent le codage, la définition de l’architecture, le dialogue avec les différents métiers de façon à nourrir la réflexion stratégique et s’assurer de la conformité juridique des factures émises, la participation à des réunions de travail (stand-up meetings, revues de sprint…)

Dès lors que les interactions avec les différents business owners s’avèrent nécessaires, les freelances effectuent l’essentiel de la mission dans les locaux de ManoMano. Toutefois, l’entreprise, soucieuse du bon équilibre vie privée/vie professionnelle de ses collaborateurs, permet à ses freelances d’effectuer 1 jour de télétravail par semaine. 

“Les trois facteurs [différenciants du freelancing], c’est vraiment aller chercher des compétences rapidement, pour délivrer et implémenter des nouveaux services” 

Le choix de Malt motivé par la rapidité de son service de sourcing de profils techniques

Ce qui a motivé l’Engineering Manager à faire appel à la plateforme Malt a été la capacité de monter une équipe de talents externes rapidement grâce à la recherche de compétences par mots clés. Ce gain de temps dans le sourcing comme dans la mise en relation avec les différents talents freelance, lui a permis de nouer le contact sans perdre de temps et de se consacrer pleinement à la gestion du projet. 

Cette accessibilité a permis d’accélérer la mise en place de l’équipe avec l’un des profils techniques rencontrés, Amaury Constant. 

La mise en place d’un projet de mandat de facturation BtoB

Grâce à son partenariat avec Malt, ManoMano est parvenu à transférer son service de mandat de facturation sur AWS. 

Le sourcing de talents a pu ainsi être mené en seulement 3 semaines (prise de contact et entretien de sélection inclus)

Alors que la durée de développement du système était initialement estimée à 3 mois pour une équipe de 3 personnes, l’Engineering Manager a finalement décidé d’étaler ces travaux pour ne pas prendre de vitesse les business owners et leur permettre de s’adapter au changement. Le projet a donc été réalisé en 4-5 mois

Ce projet permet à ManoMano d’onboarder à nouveaux des clients sur ce service et de générer un nombre croissant de factures sans la moindre contrainte technique.

Il a aussi permis d’offrir à ses clients une expérience d’achat de meilleure qualité notamment grâce à la diminution des délais de réponses. 

L’Engineering Manager se félicite du travail accompli par les freelances et tout particulièrement de la collaboration fructueuse avec Amaury Constant qui a défini l’architecture et permis en interagissant avec les métiers de générer des factures réglementairement ad-hoc.

Une scalabilité des services clients à la mesure de l’ambition du site e-marchand

ManoMano projette de poursuivre le freelancing de manière à continuer à bénéficier de ses 3 atouts (réactivité, créativité et transmission de connaissance) pour assurer la maintenance du projet. L’intérêt consiste aussi à pouvoir réintégrer l’ensemble de ces besoins potentiellement en 1 ou 2 nouvelles recrues