La (nouvelle) révolution du monde du travail ? Nous y sommes. Et celle-ci regorge de défis et challenges inédits pour les acheteurs et directeurs des achats, qui doivent y répondre avec agilité et sens de l’innovation. 

Car aujourd’hui, la question n’est plus tant de savoir si oui ou non les entreprises et leurs directions des achats doivent travailler avec les freelances – mais plutôt de savoir pourquoi le faire, quand le faire, et comment s’y prendre. Car ce n’est en effet plus un secret : les indépendants représentent un véritable levier de changement et de créativité pour les entreprises.

Identifier et clarifier vos besoins pour vous offrir les fournisseurs adaptés à vos projets, sélectionner les meilleurs profils, construire votre “stratégie freelance” pour établir une relation épanouissante et pérenne avec vos talents-prestataires, ou encore maîtriser les risques liés à la catégorie… Vous trouverez à travers ce guide une esquisse complète des savoir-faire à développer pour des collaborations réussies et heureuses avec les freelances.

Chapitre 1 : Freelance ou pas freelance ?

Les trois tendances qui changent la donne 

Pour bien introduire notre propos, regardons de plus près les trois grandes tendances qui agitent le marché du travail et rebattent les cartes d’un point de vue organisationnel pour les directions des achats… De quoi bien saisir les tenants et les aboutissants de ce guide sur-mesure ! 

Tendance numéro 1 : depuis plusieurs années maintenant, on observe un changement de paradigme au sein des entreprises, lié à l’hyper-numérisation (ou digitalisation), et à l’enjeu stratégique que représentent aujourd’hui les projets tech. 

Pour le dire autrement ? Les entreprises demandent de plus en plus aux services IT et Data d’accélérer leur transformation digitale, et elles souhaitent désormais internaliser ces compétences. Si, il y a quelques années, l’externalisation était la norme (via des agences ou cabinets de conseils), les CIO sont désormais (et plus que jamais) en quête d’internalisation de ces compétences IT qui sont au cœur du business et de la stratégie d’entreprise. Résultat : de nombreux talents freelances de la tech représentent une opportunité intéressante pour ces entreprises qui cherchent à s’ouvrir tout en gardant la main sur leurs savoir-faire.

Tendance numéro 2 : un défi en matière de Ressources Humaines, dans la mesure où les managers ne trouvent pas les compétences qu’ils recherchent.

C’est un fait : la guerre des talents et la pénurie de compétences fait plus que jamais rage sur le marché du travail aujourd’hui. Quelques chiffres pour bien comprendre ces enjeux ? 87% des employeurs mondiaux déclarent avoir des difficultés à pourvoir des postes vacants et à trouver les talents nécessaires, 40% des salariés du digital en CDI ont annoncés être en recherche d’un nouvel emploi et 73% envisagent de changer de poste sous deux à trois ans

Enfin, et en particulier dans le secteur de l’IT, notons qu’une étude du cabinet Korn Ferry évaluait l’évolution de la pénurie des compétences professionnelles dans le secteur de la tech à 4,3 millions de travailleurs en 2030.

Tendance numéro 3 : un besoin croissant de flexibilité et de fluidité, lié à un environnement économique incertain.

Ce qui signifie que sur un marché du travail tendu, les entreprises ont plus que jamais besoin de souplesse en ce qui concerne les talents qu’elles font entrer dans l’entreprise. Et si, d’ordinaire, les cabinets de conseil représentent une alternative intéressante à l’augmentation de la masse salariale, les process de mise en place de ces collaborations sont parfois longs – ne permettant pas de répondre à des besoins immédiats ou ponctuels. 

Résultat : en permettant une plus grande transparence et une relation plus directe, les freelances se positionnent comme une alternative intéressante aux cabinets de conseil. 

Ces trois grandes tendances permettent de bien saisir les enjeux du marché ? Définitivement. Et elles représentent autant de bonnes raisons pour les acheteurs, de travailler sur une vraie “stratégie-freelance”.

Télécharger le guide pour lire la suite